Christchurch

Le schtroumpf à lunette a encore frappé. Le doigt levé il nous sert à grand renfort de sottises sur l’antiquité, la moraline qui protège, croit-il, de la barbarie. Cette doucereuse guimauve est-elle à la hauteur de l’horreur qui vient ?

À l’opposé, sur le spectre de la bêtise, on se réjouit du massacre perpétré par un demeuré, qui en plus de donner du grain à moudre aux partisans de la collaboration, est la négation de ce qui nous oppose à l’islamisme.

Il n’y a ni à battre sa coulpe et à faire des comparaisons oiseuses, ni à acclamer l’auteur de cette saloperie, ni même à le comprendre. Il y a peu, sur ce forum, certains se posaient la question de savoir quel sens il faut donner aux paroles du Christ sur le fait de tendre la joue la joue gauche. C’est précisément cela tendre la joue gauche, ce n’est pas accepter l’injustice, c’est ne pas devenir le jumeau maléfique de celui qui la commet quand on le combat.

Tout le monde s’est étonné qu’il n’y ait pas eut plus d’attentats de ce genre en réponse à ceux des islamistes et devant la complicité passive de l’immense majorité des musulmans qui non seulement n’ont pas beaucoup protesté, mais pire ont ouvertement apporté leur soutien aux assassins : souvenons-nous des lycéens et collégiens qui refusaient de suivre la minute de silence après les attentats de Charlie Hebdo.

Il n’y a pas eu plus d’attentats de ce genre, non pas parce que nous serions devenus des êtres veules tendant la gorge aux couteaux islamistes, mais parce que nos élites le sont devenus et font mine de ne pas voir ce que plus personne n’ignore. Il n’y a pas eu plus d’attentats parce que malgré la tête qui pourrit nous sommes encore des sociétés civilisées qui refusent le chaos, mais pour combien de temps ?

Voici la véritable enjeu : pouvons nous éviter le chaos qui est à nos portes ? Quand allons-nous montrer les dents ? Non pas à la façon de ce pauvre fou, mais efficacement, au travers d’organisations politiques efficaces qui ne soient pas dirigées par des baudruches comme Marine Le Pen qui a trouvé le moyen de fêter sa défaite : ”Ouf, on n’est pas passé loin cette fois !”

Quand allons-nous déclarer la guerre à toutes les organisations musulmanes qui distillent la haine, à commencer par les Frères musulmans et leurs métastases. Quand allons-nous, promulguer les lois d’exception contre ce cancer qui s’installe partout sous prétexte de tolérance. Nous avons vu où la tolérance nous a mené avec les nazis. Nous sommes aujourd’hui confronté à une menace totalitaire potentiellement aussi grave.

Il n’est pas question de nous aliéner les musulmans voulant sincèrement vivre en paix avec nous qui avons d’autres croyances, mais ils doivent comprendre que le chaos est proche, et qu’ils doivent se déterminer clairement. Nous sommes encore une société qui n’a pas sombré dans la barbarie, il est encore temps de nous reprendre, mais le carnage de Christchurch nous montre que nous sommes au bord du précipice.Il n’est plus question d’allumer des bougies pour les victimes innocentes mais de prendre le problème que pose l’islamisme à bras le corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *